• https://www.desir-intense.com
    • https://www.rencontrelafemme.com
      • leplancul-facile.com
        • Histoire coquine : Une salope intimidante


          Ela est une domina dont la perversité n’était plus à démontrer. Elle pouvait faire d’un mâle alpha l’esclave sexuel le plus soumis du globe terrestre. Dans ce récit coquin, je vais vous parler de mon histoire de cul chez l’une des tigresses les plus farouches de l’univers du BDSM parisien.

          Ela est une infirmière qui à ses heures perdues s’occupe de la gestion d’un harem bien fourni en mecs soumis qui bavent devant leur maitresse et assouvissent tous ses fantasmes. Je fis la connaissance de cette domina par l’intermédiaire d’une amie libertine. Cette dernière ne se souciait pas de se limiter à un seul sexe. Autant elle aimait sucer des bites, autant lécher des moules lui procurait énormément de plaisir. A peine arrivé chez Ela, elle prit les devants en m’ordonnant d’entrer dans sa salle privée de torture. La pièce était inquiétante, en son centre on trouvait une cage dans laquelle elle m’enferma comme une vulgaire bête. Paradoxalement, elle me roula une pelle dans laquelle laissait transparaitre beaucoup de tendresse. Dans ma confusion, j’éprouvais envers ma maitresse un profond sentiment de reconnaissance. Son doux parfum m’enivrait et faisait sur moi l’effet d’un aphrodisiaque. J’étais nu comme une tortue sans sa carapace, et contre toute attente ce sentiment de vulnérabilité fit monter en moi une forte excitation.

          Une maitresse à croquer

          Selon ce que j’avais lu, les dominas se comportaient de façon plutôt dure avec leurs soumis. Avec Ela ce fut tout l’inverse car elle me traita avec beaucoup de douceur, me laissant malaxer ses seins et mordiller ses tétons. Elle me fit même une pipe qui me conduisit vers une jouissance que jusqu’ici je n’avais jamais connu. Quand elle enfila son gode ceinture, ma maitresse d’une voix douce et sensuelle mais avec un soupçon d’autorité me demanda de me retourner afin de m’enculer. Je me sentais tellement reconnaissant du traitement qu’elle m’avait affligé en arrivant que je lui en étais presque reconnaissant. Elle introduisit lentement son gode dans mon anus ce qui me fit ressentir au départ une douleur lancinante avant de laisser placer à une sensation agréable. D’un coup elle émit un rire quasi démoniaque et commença à me défoncer le fion avec vigueur. Ma queue ne tarda pas à retrouver de l’entrain à ma grande surprise et je fus pris d’un orgasme des plus puissants.

          Des histoires X plus bandantes les unes que les autres

          La plateforme Web est régulièrement mise à jour en récits érotiques et autres histoires pornos de sorte à ce que vous puissiez régulièrement vous ressourcer. Servez-vous en pour raviver la flamme avec votre partenaire ou vous isoler pour vous accorder un joyeux instant branlette.